compteur de visite

Le comté d'Auvergne


d'or,
au gonfanon
de gueules,
frangé
de sinople


écartelé,
aux 1 & 4,
d'Auvergne,
& aux 2 & 3,
de Boulogne











La vicomté

Interventions royales

Le dauphiné

Succession de Robert III

Le duché

L'évêché

Les fiefs

Retour à l'accueil













écartelé,
aux 1 & 4,
de la Tour,
aux 2 & 3,
d'Auvergne,
& sur le tout,
de Boulogne
Guillaume VIII l'Ancien, comte d'Auvergne entre 1147 et 1182, frère de Robert III. Il dépouilla son neveu Guillaume le Jeune du comté d'Auvergne. Un arrangement ultérieur lui accorda le nord et l'est du comté, avec Riom, Lezoux, Billom, Vic, Sauxillanges, Ambert, Arlanc, La Chaise-Dieu, le Puy (Audigier). Après des violences qu'il exerça contre l'église de Brioude, Louis VII envoya une armée contre lui, qui le captura ainsi que son fils Robert en 1166.
Son épouse : Anne de Nevers.

lui succède son fils
Robert IV, comte d'Auvergne entre 1182 et 1194, attesté en 1201. Son sceau, chargé du gonfanon, dit "Sigillum Roberti de Clarimonte". En 1189, il sort de la suzeraineté anglaise, Henri II Plantagenêt ayant cédé l'Auvergne à Philippe II Auguste.
Son épouse : Mahaut de Bourgogne, attestée en 1201.

lui succède son fils
Guillaume IX, comte d'Auvergne en 1194/1195, mort sans descendance.

lui succède son frère
Guy II, comte d'Auvergne entre 1195 et 1224. Il mena en juin 1209 les premières opérations de la croisade albigeoise, en Quercy. En conflit perpétuel avec son frère Robert, l'évêque de Clermont, il finit par le faire emprisonner, s'empara de ses biens, et fit allégeance à Richard d'Angleterre. Philippe Auguste envoya une armée en Auvergne, déclara Guy II félon, et confisqua ses terres.
Le comté devint une sénéchaussée en 1213, avant d'être donné en apanage par Louis VIII à son fils Alphonse de Poitiers en 1241, puis d'être érigé en duché d'Auvergne en 1360. Guy II mourut en 1224, dépossédé de la majeure partie de ses terres.
Son épouse : Bertrande de Chambon.

lui succède son fils
Guillaume X, comte d'Auvergne entre 1224 et 1247, attesté en 1230, mort vers 1240. Louis IX le rétablit comte d'Auvergne en 1229 sur quelques terres domaniales (Mercurol, Mirefleur, Ybois, Cremps, Saint-Babel, Laps, Busséol, Buron et Saint-Julien-de-Coppel) autour de sa capitale, Vic-le-Comte, et sous l'hommage de la couronne.
Son épouse : Alix de Louvain.

lui succède son fils
Robert V, comte d'Auvergne entre 1247 et 1277, il acquit les droits du comté de Boulogne auprès de son cousin Henri III, duc de Brabant. Mort en 1277.
Son épouse : Eléonore de Baffie.

lui succède son fils
Guillaume XI, comte d'Auvergne entre 1277 et 1279, mort sans descendance.

lui succède son frère
Robert VI, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1279 et 1314, il combattit au service de Philippe IV le Bel en Flandres en 1297, puis à Courtray en 1302. Mort après 1314.
Son épouse : Béatrix de Montgascon, mariée en 1266.

lui succède son fils
Robert VII le grand, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1214 et 1325, attesté en 1308, mort en 1325.
Ses épouses : Blanche de Clermont, mariée en 1303, morte en 1304, fille de Robert de France,
puis Marie de Flandres.

lui succède son fils du premier lit
Guillaume XII, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1325 et 1332, il combattit les anglais au service de Charles IV le Bel, mort en 1332.
Son épouse : Marguerite d'Evreux.

lui succède sa fille
Jeanne I, comtesse d'Auvergne et de Boulogne entre 1332 et 1360, couronnée reine de France en 1350 à Reims, au côté de son second mari Jean II le Bon. Morte en 1360.
Ses époux : Philippe de Bourgogne, né en 1323, marié en 1338, mort en 1346 au siège d'Aiguillon,
puis Jean II le Bon, roi de France, né en 1319, marié en 1349, mort en 1364.

lui succède son fils du premier lit
Philippe I de Rouvre, duc de Bourgogne, comte d'Auvergne et de Boulogne en 1360/1361, né en 1345, fait chevalier en 1350, mort sans descendance.
Son épouse : Marguerite de Flandres, mariée en 1356, morte en 1404.

lui succède le fils du second lit de Robert VII
Jean, comte d'Auvergne entre 1361 et 1387.
Son épouse : Jeanne de Clermont. Leur fille Jeanne épouse Béraud, dauphin d'Auvergne.

lui succède son fils
Jean II, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1387 et 1394.
Son épouse : Eléonore de Comminges, mariée en 1374.

lui succède sa sœur
Jeanne II, comtesse d'Auvergne et de Boulogne entre 1394 et 1424, morte sans descendance.
Ses époux : Jean de Berry, premier duc d'Auvergne, né en 1340, marié en 1389, mort en 1416,
puis Georges de la Tremoïlle.

lui succède sa cousine
Marie de Boulogne, comtesse d'Auvergne et de Boulogne entre 1424 et 1437, morte en 1437.
Son époux : Bertrand IV, seigneur de la Tour, marié en 1389, mort en 1423.

lui succède son fils
Bertrand V, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1437 et 1461, combat en 1424 contre les anglais, avant de servir Charles VII. Mort en 1461.
Son épouse : Jaquette du Peschin, mariée en 1416, morte en 1473, sa fille Gabrielle épousa Louis I, dauphin d'Auvergne.

lui succède son fils
Bertrand VI, comte d'Auvergne et de Boulogne entre 1461 et 1494, servit Charles VII contre les anglais entre 1441 et 1450, En 1477, pour des raisons de stratégie, Louis XI échangea avec lui le comté de Boulogne avec la sénéchaussée du Lauragais, qui fut érigée en comté. Mort en 1494.
Son épouse : Louise de la Tremoïlle, mariée en 1444, morte en 1474.

lui succède son fils
Jean III, comte d'Auvergne et de Lauragais entre 1494 et 1501, né en 1467, fait chevalier après le sacre de Louis XII en 1498, mort en 1501.
Son épouse : Jeanne de Bourbon, mariée en 1495, morte en 1511.

lui succède sa fille
Anne de la Tour, comtesse d'Auvergne et de Lauragais entre 1501 et 1524, morte sans descendance.
Son époux : Jean Stuart, marié en 1505, mort en 1536. Sa femme lui donna le Lauragais.

Madeleine, la seconde fille de Jean III, épousa en 1518 Laurent de Médicis, neveu du pape Léon X. De leur union naquit à Florence, en 1519, Catherine de Médicis, qui hérita de sa tante le comté d'Auvergne. Elle devait devenir plus tard reine de France, mais ceci est une autre histoire ...